Le but du soufisme est de développer certaines qualités nobles comme la purification de soi,la purification du cœur, la bonne conduite, faire ce qui est beau (Ihsan) , le rapprochement envers dieu,le savoir interne (ma’rifat), l’anéantissement en dieu (fana’),et la subsistance en dieu (baqa’). En bref, le vrai but du Soufisme, c’est de transformer le disciple en une personne ayant de grandes qualités humaines et morales et ce par le façonnement de son caractères à travers un exercice spirituel.

En plus de  l’esprit, l’être humain a d’autres centres de conscience qui servent en tant que  facultés intérieures pour atteindre les connaissances ; parmi ces centres, le plus important est le cœur. En purifiant et en polissant le cœur, il  devient un miroir qui reflète la lumière de la vérité.

Les pratiques préliminaires de l’école du Soufisme sont modélisées pour interconnecter l’individu avec tous les centres (lataif) en commençant par le cœur. En activant, clarifiant et raffinant son cœur, une intuition profonde et un accomplissement peuvent être atteints.